Accueil » L'action parlementaire au niveau fédéral » Sécurité dans les stades : propositions socialistes

Sécurité dans les stades : propositions socialistes

En compagnie de ses collègues socialistes de la Chambre des représentants, le député Eric Thiébaut est co-signataire de deux propositions de loi concernant le football. La première vise à sanctionner plus sévèrement les agressions contre les arbitres. L’autre veut améliorer la sécurité et la convivialité dans les stades.

Parmi les mesures envisagées:

1 Supprimer les grillages et les écrans transparents. Les études récentes montrent qu’ils présentent plus d’inconvénients que d’avantages. Il a été démontré qu’en cas de panique, ces grillages peuvent s’avérer dangereux pour les supporters, provoquant un sentiment d’enfermement. Aujourd’hui, ces séparations sont encore présentes dans  3 clubs de D1 et 11 clubs de Division 2. Le coût de cette mesure sera réduit puisqu’il s’agit d’enlever des grillages et qu’un délai d’adaptation est prévu.

2 Plus de respect pour les arbitres, les entraîneurs, les accompagnateurs, les délégués sportifs. Ces acteurs du monde sportif sont de plus en plus souvent agressés et doivent être mieux protégés. Les peines prévues en cas d’agression seraient doublées et seraient alignées sur ce qui se fait pour protéger les pharmaciens, médecins, accompagnateurs de train.

3 Recours aux peines alternatives pour des supporters plus conscientisés et plus sensibilisés. Plutôt que d’infliger des interdictions de stade inappliquées, il s’agit d’introduire des sanctions efficaces par le recours à des peines alternatives, comme aider à préparer le stade avant la rencontre ou aider à nettoyer le stade après la rencontre.

4 Etendre la loi foot à la D3. D’application en D1 et D2 depuis 1999, elle a permis de réduire sensiblement les problèmes de hooliganisme en Belgique. Notamment grâce à des amendes prohibitives et aux interdictions de stade prononcées.

Share